Salle US
Salle des drapeaux
Salle 90eme RI
Salle 1914-1919
Salle service de santé
Salle armée de terre

Accès adhérents

Faire un don

EntrepriseEntreprise   particulierParticulier
adherez

Accueil du public

Visites les mercredis
9h - 12h et 14h - 17h
Guidées à 9h30 et 14h30
inscription 06.72.69.30.40

google maps   Plan accès Martinerie
Google Maps Plan d'accès

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
8
9
10
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Prochains évènements



C’est à la suite d’un contact avec Luc Bonhomme, Directeur Général de Loire Valley USA, que les Amis de La Martinerie ont préparé la venue d’Elisabeth RAY (Betty) sur les traces de son passé.

En effet, Elisabeth Ray, à l’époque Elisabeth Harwell Banks, a vécu pendant 3 ans, de 1955 à 1958, à Châteauroux, dans le Quartier de Touvent, son père, officier, étant alors affecté à La Martinerie.

Accompagné par George, son mari, et par Luc Bonhomme, Ils ont été accueillis par Françoise Lavenu et Jean-Jacques Bérenguier pour une ballade dans l’agglomération de Châteauroux.

Après un passage à l’Américan Muséum ou Betty a rencontré Mike Gagné, son camarade de classe, et un passage à Touvent, pour retrouver le bâtiment K et l’appartement du rez de Chaussée ou elle habitait, Le groupe s’est retrouvé dans les locaux de la maison départementale de la mémoire militaire pour une longue séquence de visite des deux salles consacrées à la présence des Américains dans l’Indre de 1952 à 1967. Yves Chambon, présent sur place, a pu évoquer cette période avec Betty.

Avant de partir pour le tour de l’aéroport et une ballade dans Brassioux, le groupe s’est retrouvé devant le bâtiment 25, à l’époque hôpital militaire américain, bâtiment ou est née sa sœur.

La visite s’est terminée près de la flamme offerte à la ville de Châteauroux par un américain anonyme.

Merci à Françoise Lavenu pour sa disponibilité et ses talents de traductrice et à Luc Bonhomme qui a découvert le passé américain de l’agglomération de Châteauroux et qui devrait prochainement reprendre contact avec les Amis de La Martinerie.

L'article de La NR du 7 décembre 2023

Cliquez sur les images pour les agrandir et voir les légendes
Crédit photos : Jean-Jacques Bérenguier